reception
reception

Paksé / Les 4000 îles

C’est forcément le cœur gros qu’on quitte la ferme biologique de Vang Vieng pour retrouver la route, celle qui nous conduit vers le sud du Laos. Comme on s’est arrêté un long moment, on choisit de faire un gros voyage d’une nuit complète dans un bus couchettes.

Paksé

On arrive à la gare routière de Vientiane, la capitale du Laos, pour embarquer dans un énorme bus, deux étages, air climatisé et toilettes à bord, avec Winnie l’Ourson peint dessus. En fait de couchettes, il s’agit de vrais lits 2 places, un peu petits, mais qui feront l’affaire pour ce trajet jusqu’à Paksé.

Notre bus Winnie l'ourson

Dans cette ville qui est la plus importante du sud du Laos, on retrouve par hasard Flavie et Sacha, croisé à Phongsaly (voici leur blog) et qui nous invitent à rencontrer deux amis belges qui voyagent pour une durée indéterminée (page facebook). Comme ils font le même parcours que nous, on les retrouve le lendemain au milieu du plateau des Bolovens.

Cette région, située en altitude à 50 kilomètres de Paksé, possède un climat frais et humide qui permet la culture d’un café très réputé. On y trouve aussi des villages ruraux et des chutes d’eaux impressionnantes.

Chouette baignade

Pour aller voir tout ça, on loue des scooters, on attrape des coups de soleil et on arrive dans un petit village qui s’appelle Tad Lo. Avec Jo et Cédric, on profite de la rivière pour se rafraîchir et pour jouer avec les enfants qui s’éclatent dans l’eau. On comprend pourquoi autant de guesthouses ici sont tenues par des expatriés européens : tranquillité, calme et douceur de vivre les ont attiré dans ce coin perdu. La contrepartie, c’est qu’on ne peut pas s’empêcher d’imaginer ce que pourrait devenir ce petit bout de paradis si le tourisme explose dans la région…

Enfin bon, ça ne nous a pas empêcher de bien rigoler, de manger des frites et de boire pas mal de bières avec nos copains belges. Du coup on en a oublié de faire des photos… Pour la peine, on vous rajoute un supplément cochon :

Supplément pur porc

Après cette escapade motorisée, on rentre sur Paksé pour prendre un nouveau bus qui nous conduira un peu plus au sud, dans les 4000 îles.

 

Plateau des Boloven en scooter

Les 4000 îles

À Tam Coc, au Vietnam, on avait rencontré une famille française qui voyageait comme nous en Asie du sud-est, mais qui passait d’abord par le Cambodge avant de remonter au Laos (leur blog). Comme on avait bien sympathisé, on est resté en contact et on s’est organisé pour pouvoir se recroiser.

Le bateau c'est rigolo

On se retrouve donc sur l’île de Don Khone pour savourer nos derniers jours laotiens dans cet archipel au milieu du Mékong. Au programme, détente et relaxation. On profite aussi pour se faire une petite excursion en bateau pour aller admirer les chutes de Phapeng, surnommées les chutes de Niagara du Mékong qui sont les plus larges d’Asie du sud-Est.

Les chutes les plus larges d'Asie du sud-est

Le retour sur notre île avec coucher de soleil sur le fleuve est tout simplement magnifique.

Soleil rouge

Le lendemain, c’est déjà le moment de remonter dans un autre bus pour quitter le Laos. Le départ du Vietnam avait été un réel soulagement. Par contre, maintenant qu’il nous faut laisser derrière nous ce mois de rencontres, d’expériences et de sourires partagés, on ne peut pas s’empêcher d’être profondément nostalgiques.

Sur le bord du fleuve

La route est parfois cruelle.

 

, ,

Abonnez-vous !

Recevez les derniers articles du blog directement dans votre boîte mail ou sur votre réseau social préféré !

reception
Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire