reception
reception

Kratié

Après ce détour dans la « terre rouge du Ratanakiri », on se décide, avec une certaine envie de fraîcheur, à longer le Mékong. Il faut dire qu’Avril est le mois le plus chaud et qu’on avoisine tous les jours les 45°C, sans une once de vent…La chaleur me tape sur le système.

On fait donc une étape de quelques jours à Kratié. C’est apparemment l’endroit idéal pour apercevoir les très rares dauphins irrawady, largement massacrés sous Pol Pot. Le truc c’est qu’il n’y en a pas plus de 70 et qu’il faut demander aux conducteurs des bateaux d’être très prudents et de ne pas trop s’approcher, histoire de ne pas les blesser. On ne cautionne pas, tant pis pour les dauphins du Mékong.

A la place, on loue des vélos et on se rend sur l’île qui fait face à Kratié, Koh Trong. C’est minuscule ! On en fait le tour en 9 kms mais c’est paisible et les gens super souriants.

On y trouve aussi un petit village vietnamien flottant.On se baignera non loin de là.

De retour à Kratié, on pousse un peu au Sud pour rejoindre un petit temple que l’on peut visiter en toute intimité si on trouve le bon villageois avec la bonne clé…En arrivant, personne.

On fait le tour, on prend quelques photos et surgit devant nous une fillette qui nous propose d’ouvrir la porte.

Quelques secondes seulement après qu’on soit entré, une nuée d’enfants nous rejoint. Nous serons leurs esclaves durant plusieurs heures.

Les enfants, pleins d’énergie (mais nous un peu vidés quand même), s’amusent avec nos vélos. On se fait accoster par deux jeunes filles qui ont très envie de pratiquer leur anglais. On se prête à l’exercice. On se prend en photo, on se complimente, et elles nous invitent le lendemain chez elles pour le premier jour du nouvel an khmer. C’est génial ! Le problème, c’est qu’on a déjà pris nos tickets de bus pour Sihanoukville…Raté.

On rejoint pour le dîner un français rencontré le jour même qui part pour le Laos. Echange d’informations et de bons mots dans chaque langue. La musique du restaurant augmente de minute en minute. Le proprio nous explique qu’il commence à fêter la nouvelle année khmer tout de suite avec nous. Ok ! Alcool de riz, bière, danse en rond autour d’une plante verte (un ficus…) sur de la musique khmer. Y en a qui seraient morts de rire en voyant ça…

,

Abonnez-vous !

Recevez les derniers articles du blog directement dans votre boîte mail ou sur votre réseau social préféré !

reception

1 Réponse pour “Kratié”

  1. Mam Katy 05/01/2013 à 15:17 # Répondre

    Quel bonheur de vous voir tous les deux souriants ! Vous devriez faire un petit guide de tout ce qui se boit durant votre voyage : y’a du level on dirait. Bisous.

Laisser un commentaire