reception
reception

Angkor

On quitte la capitale cambodgienne pour Siem Reap, ville qui se trouve à proximité des célèbres temples d’Angkor. Au programme : 3 jours de visite d’une partie de la région à la découverte de l’histoire de l’Empire Khmer. Suivez le guide !

Kélig fait le guide

Comme on est vachement sympa et qu’on a envie que vous compreniez tout, Céline vous a concocté un article explicatif sur l’hindouisme et le bouddhisme. Important petit préambule pour comprendre un bout de l’histoire de ce lieu incroyable.

Angkor

Lever de soleil sur le bassin de Sras Srang 3

La région d’Angkor, située au nord du Grand Lac (Tonle Sap) qui lui apporte l’eau, les poissons et la fertilité du sol fut choisie par les rois khmers au IXe siècle pour y établir la capitale de leur empire. Jusqu’à la fin du XIIIe siècle, tous les rois qui eurent des règnes conséquents y construisirent des temples. Comme chaque monarque souhaitait marquer de son empreinte son passage sur le trône, ils déplaçaient leur capitale d’État de quelques kilomètres – voire beaucoup plus – pour en bâtir une nouvelle. Si bien que la zone qui contient ces temples est vraiment très étendue et qu’une visite exhaustive de tous ces monuments prendraient plusieurs semaines.

Même si je me sens très intéressé par ce témoignage essentiel de la civilisation khmère, je pense que 3 jours pour se balader de temple en temple seront suffisants…

Architecture

Pour bien comprendre ce qu’était un temple khmer, il faut d’abord se rappeler que ce n’était pas un lieu de réunion pour les fidèles, mais le palais d’un dieu principal qui était ensuite rejoint par de nombreux autres (plus de 400 pour le temple de Preah Khan). Les nombreux sanctuaires qui entourent le sanctuaire principal ne permettaient pas la procession des fidèles. Certaines galeries ne sont d’ailleurs pas accessibles car elles n’ont pas de porte.

Angkor Wat 5

En tant que résidence d’un dieu – ou de plusieurs – le territoire sacré sur lequel le temple est implanté est une image de l’univers. Les dieux résident sur le mont Meru symbolisé par la tour-sanctuaire située au centre du temple et souvent entourée de 4 autres tours légèrement plus petites. Les différentes enceintes qui entourent ces tours protègent le lieu sacré des pouvoirs maléfiques et représentent les montagnes autour du mont Meru. La douve correspond à l’océan primordial.

Banteay Srei 4

La plupart du temps, ces temples étaient situés au milieu de la ville qui était elle-même entourée d’une enceinte. Seuls l’enceinte et le temple étaient construits « en dur » alors que le reste de la ville était bâti en matériau périssable, surtout en bois. Du coup, les temples se retrouvent isolés au milieu de ce qu’était autrefois la capitale de l’Empire Khmer.

C’est particulièrement le cas d’Angkor Vat, « la ville qui devint une pagode » en khmer.

Angkor Vat

Angkor Wat 6

C’est le premier temple qu’on aperçoit quand on débarque sur le site principal d’Angkor. C’est aussi le plus célèbre, le plus sublime et le plus visité de tous les temples khmers. Construit dans la première moitié du XIIe siècle, il était principalement consacré à Vishnu.

Angkor Wat 3

On le découvre le premier jour de notre visite, au soleil levant. On traverse la large douve puis l’enceinte extérieure de la ville pour pénétrer dans un champ gigantesque parsemé de ruines où se trouvait la ville. En face de nous se tient le temple. Magnifique. Impressionnant. On distingue parfaitement les tours au sommet, symboles de fierté de la splendeur passée, qu’on retrouve sur le drapeau national.

Angkor Wat 1

On passera quelques heures dans les galeries pour admirer les extraordinaires bas-reliefs qui recouvrent une surface immense. Les sujets de ces créations sont tirés des deux grandes épopées de la religion hindoue : le Râmâyana et le Mahâbhârata. On s’amuse à reconnaître les dieux qu’on commence à connaître maintenant : Vishnu, Krishna, Shiva,…

Bas-relief à Angkor Vat

Angkor Thom et le Bayon

La porte de la victoire d'Angkor Thom

Situé au nord d’Angkor Vat, on trouve la Porte Sud d’Angkor Thom surmontée de 4 visages placés aux 4 points cardinaux. C’est une des entrées d’une des plus grandes cité khmère. C’est immense ici, et il faut faire 2 kilomètres avant d’attendre le temple d’État le plus énigmatique d’Angkor.

Bayon 5

Le Bayon est une construction religieuse complexe parce qu’il a traversé plusieurs phases religieuses. Il fut d’abord un panthéon de divinités bouddhistes, hindoues et locales, puis consacré au culte hindou seulement, avant de revenir enfin au bouddhisme.

Comme il est beaucoup moins grand, vu de l’extérieur, il est moins impressionnant que le temple d’Angkor Vat. Mais une fois qu’on pénètre dans l’enceinte intérieure, on est assailli par toutes ces tours-visages qui posent sur le visiteur un regard profond et intense.

Bayon 1

On se plaît à regarder comment la lumière du soleil fait apparaître différents reliefs sur ces faces de pierre au cours de la journée. On pourrait croire qu’elles changent d’expression quand l’ombre leur mange la moitié de la tête. Céline est ravie et s’en donne à cœur joie pour assouvir sa passion de la photo. D’ailleurs tout le site d’Angkor est un vrai paradis pour les amoureux du 8ème art.

Ta Prohm

Ta Prohm 3

Le temple de Ta Prohm est un autre lieu hautement photographique, voire cinématographique – une scène du film Tomb Raider y fut tournée – qui se trouve à Angkor. Son attrait principal repose sur la végétation, et surtout sur une espèce d’arbre, les fromagers qui ont envahit et détruit une partie des constructions. Les archéologues français ont choisi de laisser ce temple dans « son état naturel » pour laisser un exemple de ce à quoi ressemblaient les monuments d’Angkor au moment de leur découverte au XIXe siècle.

Ta Prohm 7

En visitant ce temple, on devient à notre tour archéologue au milieu des ruines, s’émerveillant des prouesses de la nature qui parvient à s’insérer dans la moindre petite fissure pour grossir petit à petit jusqu’à devenir des arbres massifs qui ont l’air de dégouliner comme du fromage fondu.

Ta Prohm 5

Mais évidemment on n’est pas tout seul dans ce genre de lieux qui attirent énormément de touristes. Du coup, on prendra plus de plaisir à visiter des temples moins connus et moins fréquentés.

Banteay Kdei

On retrouve dans le temple de Banteay Kdei les fromagers qui ont fait la célébrité de Ta Prohm. Mais il y a nettement moins de monde (surtout très tôt le matin) et le site est moins grand ce qui permet de mieux l’appréhender. C’est un temple bouddhiste et on retrouve les tours à visages sur les portes de la ville (comme pour Angkor Thom, je vois que vous suivez…).

Banteay Kdei 3

Sculptures et gravures

Dans tous les temples d’Angkor, on trouve des gravures et des sculptures communes. Si bien qu’au bout de 3 jours de visite, on est assez familier avec un certain nombre d’entre elles. Les apsaras sont des êtres célestes qui récompensent les guerriers morts héroïquement au combat. Ces divinités sont représentées sur les bas-reliefs dans des positions de danse.

Apsaras Angkor Wat

Encadrant l’entrée de chaque temple, on retrouve des lions sacrés, gardiens qui fixent le visiteur la gueule ouverte et les dents bien en vue.

Lion sacré

 

Ensuite, on remarque des balustrades qui conduisent à l’entrée proprement dite. Ce sont en fait des Nâgas, cobras à têtes multiples qui sont les maîtres des eaux et de la terre et donc les gardiens des richesses.

Prea Khan 5

Après ces visites bien denses qui se sont déroulées sous un soleil de plomb, il n’y a qu’une chose à faire : allez se relaxer dans la piscine d’un hôtel en buvant l’apéro dans l’eau !

Apéro à l'eau

On profite de ce moment de détente pour penser très fort à Suzanne, le film sur lequel on a travaillé cet été et qui est sélectionné à Cannes !

Longue vie à Suzanne et grosse dédicace à toute l’équipe du film !

Bien sûr que oui !

,

Abonnez-vous !

Recevez les derniers articles du blog directement dans votre boîte mail ou sur votre réseau social préféré !

reception

3 Réponses pour “Angkor”

  1. Mam Katy 05/14/2013 à 13:47 # Répondre

    Magnifique ! Vous nous donnez très envie (une fois de plus) de découvrir ces sites mythiques. Ca fait aussi super plaisir de vous voir en photos. Vous nous manquez !!!!!

    • Numa 05/14/2013 à 14:48 # Répondre

      Wahou super! On commence à manquer de mots devant la magnificence de vos découvertes. Vous devenez de vrais spécialistes dites donc dites donc.
      Félicitations à l’équipe de SUZANNE!

  2. Véro Latutu 05/15/2013 à 01:59 # Répondre

    Comment ça donne envie !!! Ca faisait deux semaines que je n’avais pas mis le nez sur le site et je me régale !!! Les articles sont plus réguliers en ce moment, pour mon plus grand bonheur !!!
    Prenez bien soin de vous les amoureux, prenez des milliers de photos pour nous faire baver de jalousie à votre retour !!! Les photos que vous prenez sont magnifiques et sont imprégnées de ce que vous ressentez en les figeant!
    Enormes bisous !!!

Laisser un commentaire