reception
reception

Quelques bons plans pour le Myanmar

Pour le Myanmar, et pour la première fois depuis le début de notre aventure, on a décidé d’utiliser un guide de voyage (Lonely Planet). C’était d’avantage pour se rassurer et pour avoir des cartes des villes (bien qu’on puisse en trouver plus facilement que dans d’autres pays d’Asie). Mais depuis que vous avez lu l’article bilan, vous savez désormais que c’est très facile de voyager en indépendant dans ce pays, en tout cas dans les zones touristiques.

Une vieille dame de l'ethnie Palaung

Comme il y a des choses qui n’apparaissent pas dans le guide et que les prix ont nettement évolué depuis l’édition 2011, on vous file quelques bons plans qui vous donneront, peut-être, un peu plus envie de partir sur les routes de cette magnifique contrée.

Yangon

Dans l’ancienne capitale administrative, on a testé 3 guesthouses différentes. La première avait une navette qui nous attendait à l’aéroport. Comme on atterrissait le soir, on s’est pas posés de questions et on a accepté le trajet et la chambre double à 25$ la nuit. On a dormi dans un placard humide avec des murs aussi épais que du papier à cigarettes et « la salle de bain » sur le palier. Aucun avantage à séjourner au Mother Land Inn 2 – qui aurait en plus des accointances avec la junte militaire – et où même le wi-fi est payant. La seconde, le Three Seasons, était vraiment très bien mais un peu trop cher pour notre budget (30$ la chambre double avec salle de bains). On a préféré une guesthouse récemment ouverte qui s’appelle Hninn Si (25$ la nuitée). C’est sommaire mais c’est très propre et le wi-fi est gratuit. Mais après 6 mois d’ouverture, elle est déjà victime de son succès et constamment fully-booked (complète). Du coup quand on revenu à Yangon pour passer notre dernière nuit birmane, le prix avait déjà augmenté pour passer à 28$ ! Tout va très vite au Myanmar.

Le marché de nuit de Yangon

Aucun problème pour se trouver à manger plein de bonnes choses pas chères dans la rue, que ce soit dans le centre ville ou dans les alentours de la guesthouse.

Le lac Inle (Nyaungshwe)

Quand on débarqué à Nyaung Shwe après notre première nuit en bus, on avait pas les idées très claires mais on a d’emblée refusé de monter dans un tuk tuk. On n’a pas marché longtemps pour trouver facilement le Joy Hotel où on a pu négocier une chambre à 17$, avec le sourire de la taulière adorable. Chambre très simple mais avec accès direct sur la terrasse où on nous servait nos petits-déjeuners. Royal !

La classe à Dallas

Le dernier jour, juste avant de partir, on a rencontré deux guides venant juste d’ouvrir leur agence qui propose des treks dans la région. Après avoir pas mal discuté et rigolé avec eux, on était déçu de ne pas rester plus longtemps. Ça s’appelle Travel Lion Service.

On a pu apprécié les effets positifs du massage traditionnel birman transmis depuis 6 générations dans la famille Win Nyunt. C’est 7000 kyats pour une heure et pour se faire marcher dessus ! Génial !

Bagan (Nyaung U)

Juste à côté de notre hôtel poussiéreux – j’ai chopé des allergies respiratoires pour la première fois depuis 7 mois (et pourtant on a dormi dans des endroits crades…) – il y a un bon restaurant qu’on a beaucoup apprécié. Ça s’appelle Shwe Moe restaurant c’est situé sur la route principale entre le marché et la rue touristique, c’est très bon et c’est pas cher (2000 kyats pour un bon plat).

Pyathada Paya

Mandalay

Le seul bon plan de cette énorme ville c’est le Garden Hotel. Les chambres sont assez crades et il n’y a pas la climatisation mais ça ne coûte que 15$. Mais surtout ça doit être un des rares hôtels qui accepte de vous donner une chambre à 4 heures du matin sans vous faire payer de supplément !

Encore du poisson

Hsipaw

Le bon plan de cette ville est impossible à rater puisqu’il se trouve au beau milieu de la rue principale. Mr Shake vous accueille toute la journée pour des jus de fruits frais et des smoothies délicieux (800 kyats). Il propose même à manger des espèces de pains fourrés à la viande (dumpling chinois) que tout le monde s’arrache (250 kyats/pièce). Trop bon !

Jeune fille Palaung

Sinon, comme vous le savez déjà, le guide de notre trek (lien) s’appelle Santi et vous le trouverez facilement à Namhsan vu qu’il est connu comme le loup blanc !

Le mot de la fin

Pour une expérience de voyage encore plus sympa, apprenez quelques mots de birman. Peu de touristes font cet effort, vous serez donc allègrement gratifiés de sourires à chacune de vos tentatives pour parler cette langue. Dans n’importe quelle circonstance, souriez, vous êtes au Myanmar !

Une bonne blague

Une bonne blague

,

Abonnez-vous !

Recevez les derniers articles du blog directement dans votre boîte mail ou sur votre réseau social préféré !

reception

5 Réponses pour “Quelques bons plans pour le Myanmar”

  1. LE MEUR 07/21/2013 à 01:36 # Répondre

    ben m0i « y’e’n a marre » traduct Bret0nne de MYANMAR.

  2. besset 07/21/2013 à 05:01 # Répondre

    moi y a marre!!
    parle moi de cette gueule et de cette petite calvitie kélig peron….
    Bisous mes lapins

  3. AMET 07/21/2013 à 20:12 # Répondre

    en ce moment je lis toujours vos récits, mais j’épluche aussi toutes vos photos
    belle collection pour les souvenir!
    belle qualité artistique
    nous vous embrassons

  4. papamomo 07/29/2013 à 19:17 # Répondre

    Nous avons vraiment de la chance de lire les conseils d’un guide du routard de la meilleure facture (rare!) sans avoir besoin de l’acheter!
    Kélig en parfait papa birman, émacié à souhait, c’est la carte postale qui restera!

  5. mamcalou 07/29/2013 à 19:40 # Répondre

    Ce bb birman est adorable et toi tu es parfait!

Laisser un commentaire